InaGlobal veille aux liens

Lu sur le web  par  La Rédaction INAGLOBAL  •  Publié le  13.07.2018  •  Mis à jour le 13.07.2018
veille aux liens mi-juillet
Parce que l'information est précieuse et votre temps aussi


Audiovisuel français : public ou privé, même combat ?

Comment l'audiovisuel public se distingue-t-il de son homologue du privé ? C'est la question à laquelle a tenté de répondre le Sénat français, en commandant un sondage auprès d'Opinion Way, et ses résultats montrent que la distinction, dans l'esprit des Français, n'est pas claire entre médias publics et privés. Plusieurs facteurs sont avancés pour expliquer ce flou : la publicité sur le service public, l'homogénéité des programmes, ou encore le manque d'indépendance réel ou supposé des médias publics vis-à-vis du pouvoir politique en place. En conséquence, seuls 56 % des Français seraient satisfaits du service public audiovisuel selon ce même sondage. De quoi alimenter les discussions en cours sur la réforme de l'audiovisuel public.

À lire sur Le Figaro [Article payant]

 
LinkedIn parie sur l'info

Contrairement à Facebook, qui a considérablement réduit la visibilité des contenus des éditeurs de presse sur son NewsFeed, LinkedIn mise sur l'information. Originellement simple réseau social professionnel en ligne, LinkedIn migre progressivement vers une activité de média. Ainsi, le réseau social emploie désormais une cinquantaine de journalistes, issus pour la plupart de rédactions prestigieuses. LinkedIn propose une large palette de contenus : du brand content à de réelles productions journalistiques, en passant par des posts de blog. Enfin, le réseau professionnel, propriété de Microsoft, représente aujourd'hui une alternative intéressante à Facebook pour de nombreux médias.

À lire sur The Drum

Vous souhaitez nous apporter un complément, rectifier une information ? Contactez la rédaction