Facebook muscle son arsenal anti-fake news

Lu sur le web  par  Pauline PORRO  •  Publié le  05.07.2018  •  Mis à jour le 05.07.2018
Facebook poursuit ses efforts dans la lutte contre la propagation des fake news sur sa plateforme. La firme de Menlo Park a acquis, pour une somme comprise entre 23 et 30 millions de dollars, la strat-up britannique Bloomsbury AI, spécialiste de l'apprentissage automatique et du traitement du langage naturel. L'interface proposée par Bloomsbury AI permet à la fois de lire des documents textuels et de répondre aux questions sur leurs contenus. Le recours à l'intelligence artificielle pour détecter du texte inapproprié s'avère toutefois complexe, les mots pouvant avoir des significations très diverses selon leur utilisation.

À lire sur Les Échos


Vous souhaitez nous apporter un complément, rectifier une information ? Contactez la rédaction