En Afrique, le dernier-né des navigateurs mobiles est franco-chinois

Article  par  Jennifer ROUSSE-MARQUET  •  Publié le 24.01.2013  •  Mis à jour le 24.01.2013
[ACTUALITÉ] Orange et le chinois Baidu collaborent pour proposer un navigateur mobile en Afrique et au Moyen-Orient.
L’opérateur Orange vient d’annoncer son partenariat avec Baidu, le leader du marché des moteurs de recherche chinois, dans le cadre du développement d’un navigateur mobile. Baptisé « El Browzer », ce navigateur, basé sur le propre navigateur mobile de Baidu, est destiné aux utilisateurs de smartphones des marchés émergents d’Afrique et du Moyen-Orient.

Pour le moment, El Browzer est préinstallé sur les smartphones fonctionnant sur Android vendus par Mobinil, l'opérateur égyptien détenu à 94 % par Orange. Le nouveau navigateur mobile sera ensuite pré-installé ou disponible en téléchargement sur les terminaux Android dans les vingt-deux pays africains où Orange est opérateur mobile.

Le lancement de ce navigateur sur les plateformes Android est stratégique : en Égypte, la demande de terminaux Android a doublé au deuxième semestre 2012. Dans un premier temps disponible en arabe et en anglais, El Browzer sera bientôt disponible en français, pour toucher les marchés francophones d’Afrique et du Moyen-Orient.

Si Orange a arrêté son choix sur Baidu et non pas par exemple sur Opéra, opérateur populaire dans cette zone, c’est surtout en raison des performances du navigateur mobile de Baidu. El Browzer affiche en effet des capacités de compression de données de 30 à 90 %. Comparée aux autres navigateurs, la consommation de bande passante est ainsi réduite, ce qui permet aux utilisateurs de bénéficier d’une navigation sur Internet plus rapide et plus fluide. Ce partenariat entre Orange et Baidu devrait ainsi permettre de développer l’usage de l’Internet sur mobile, en pleine croissance.

En effet, en Afrique et au Moyen-Orient, grâce à la commercialisation d’appareils de plus en plus abordables [+] NoteOrange prévoit d’ailleurs de lancer un smartphone à moins de $50 au cours de l’année 2013.X [1]et au déploiement des réseaux 3G, un basculement progressif des terminaux basiques aux smartphones s’opère.

Pour Baidu, ce premier accord global avec un opérateur, lui permet d’avancer ses pions sur les marchés émergents, sur lesquels sa stratégie d’expansion à l’internationale est entièrement basée. L’Afrique et le Moyen-Orient, au même titre que l’Amérique latine et l’Asie du Sud-Est, ont été identifiés comme des zones privilégiées de développement pour la société chinoise. Baidu a en effet lancé son forum « Baidu Tieba » au Vietnam, un centre de recherche à Singapour et sa « Hao123 » au Brésil.

Alors que sa suprématie en Chine est mise à rude épreuve par Qihoo, Baidu va ainsi pouvoir développer ses activités hors des frontières de l'Empire du Milieu, et se positionner sur le mobile par le biais des 80 millions de clients d’Orange en Afrique et au Moyen-Orient.

 
--
Crédit photo : Charles Fred / Flickr
  • 1. Orange prévoit d’ailleurs de lancer un smartphone à moins de $50 au cours de l’année 2013.
Vous souhaitez nous apporter un complément, rectifier une information ? Contactez la rédaction