La presse en ligne européenne se convertit au modèle payant

Lu sur le web  par  Alexandre FOATELLI  •  Publié le  18.05.2017  •  Mis à jour le 18.05.2017
Un rapport du Nieman Lab portant sur la presse en ligne au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, en Italie, en Finlande et en Pologne, montre que 66 % des journaux et 71 % des magazines hebdomadaires ont adopté un modèle payant sur leur site web. Le modèle le plus répandu est le freenium (une partie accessible gratuitement et des contenus réservés aux abonnés), suivi du metered paywall (les lecteurs ont accès à un certain nombre d’articles par mois ou par semaine et doivent s’abonner pour en lire plus). En France, 95 % des journaux et magazines ont un modèle payant. Dans l'ensemble des pays étudiés, 97 % des sites uniquement en ligne sont gratuits, seuls quelques-uns font exception comme Mediapart en France. Le prix moyen des abonnements est d’environ 13 euros, le pays avec le prix moyen le plus élevé étant le Royaume-Uni (22 euros) et les abonnements les moins élevés étant en Pologne (7 euros en moyenne). La France affiche un prix moyen de 13,97 euros. Le manque de concurrence (en Finlande) ou l’insuffisance du marché publicitaire (en Pologne et en France) explique le recours massif aux modèles payants. En Allemagne par exemple, où le marché est plus compétitif, seuls 52 % des journaux et hebdomadaires sont payants en ligne.
 
À lire sur Nieman Lab
Vous souhaitez nous apporter un complément, rectifier une information ? Contactez la rédaction