Path : le mobile fait-il le succès des réseaux sociaux ?

Article  par  Matthieu REBOUL  •  Publié le 21.05.2013  •  Mis à jour le 21.05.2013
Path, réseau social mobile
[ACTUALITÉ] Avec désormais 10 millions de membres revendiqués, le réseau social mobile Path franchit un cap important. Mais pour transformer l’essai, la start-up doit encore réaliser le plus difficile : convertir ses membres en véritables utilisateurs.
Mardi 14 mai 2013, le site américain TechCrunch s’étonne de la présence du réseau social mobile Path en tête du classement français de l’AppStore[+] NoteLe magasin d’applications d’Apple pour ses iPhone et iPadX [1], alors que l’application végétait quelques semaines auparavant aux alentours de la 750ème position. Fin avril, le même Path annonçait avoir franchi le cap des 10 millions d’inscrits. Mode passagère liée à une stratégie marketing bien orchestrée ou éclosion d’un nouveau géant ?
 
Lancé en novembre 2010 par un des premiers salariés de Facebook, Dave Morin, Path se veut plus intime que son célèbre concurrent – il n’autorise que 150 « amis », incitant ses utilisateurs à ne sélectionner que leurs proches. L’autre spécificité du service est de n’être disponible que sur tablette et smartphone, une limitation qui ne l’empêcherait pas d’ajouter chaque semaine un million de nouveaux membres à sa communauté d’utilisateurs.
 
Cet engouement actuel pour Path illustre en effet l’usage croissant des réseaux sociaux en situation de mobilité. Un usage que Facebook lui-même a bien compris  – à défaut d’avoir su l’anticiper – au point d’avoir recentré sa stratégie sur l’Internet mobile et de multiplier les acquisitions dans cet univers, comme Instagram en 2012 ou Parse[+] NoteUne société qui propose notamment des services d’hébergement aux développeurs mobilesX [2] en 2013.

Ce choix d’une présence 100 % mobile explique sans doute pourquoi l’engouement pour Path est d’abord né dans les marchés émergents, où la pénétration de l’Internet mobile est parfois supérieure à celle de l’Internet fixe. Ainsi, de l’aveu de son fondateur, c’est en Asie (Japon, Corée du Sud, Chine et Indonésie) que le jeune réseau social a connu ses premiers succès. Depuis mars 2013, la nouvelle mouture de l’application, qui intègre une messagerie instantanée, a ensuite permis à Path de trouver son audience en Amérique latine. C’est d’ailleurs à travers la population hispanophone que le réseau serait en train de prendre pied aux États-Unis, un pays où Path a longtemps eu mauvaise presse et s’était attiré les foudres d’Apple et de la Federal Trade Commission[+] NoteAgence indépendante chargée de prévenir les pratiques commerciales anticoncurrentielles et de garantir le respect du droit de la consommation.X [3] suite à un scandale sur le non-respect de données privées.

Avec 10 millions de membres, Path possède désormais une communauté suffisamment vaste pour se démarquer dans le paysage toujours plus fourni des réseaux sociaux. Il lui reste toutefois à relever le défi auquel toute application sociale est confrontée un jour : transformer ses membres en utilisateurs actifs, seul moyen de faire croître son audience sur la durée et, in fine, de la monétiser. En effet, Dave Morin évalue à 50 % la proportion des membres du réseau qui l’utilisent au moins une fois dans le mois : un indicateur qui fait bien pâle figure face aux 60 % d’utilisateurs quotidiens de Facebook.

--
Crédits Photo :
Capture d'écran du site www.path.com
  • 1. Le magasin d’applications d’Apple pour ses iPhone et iPad
  • 2. Une société qui propose notamment des services d’hébergement aux développeurs mobiles
  • 3. Agence indépendante chargée de prévenir les pratiques commerciales anticoncurrentielles et de garantir le respect du droit de la consommation.
Vous souhaitez nous apporter un complément, rectifier une information ? Contactez la rédaction