Audiovisuel français : public ou privé, même combat ?

Lu sur le web  par  Pauline PORRO  •  Publié le  12.07.2018  •  Mis à jour le 12.07.2018
Comment l'audiovisuel public se distingue-t-il de son homologue du privé ? C'est la question à laquelle a tenté de répondre le Sénat français, en commandant un sondage auprès d'Opinion Way, et ses résultats montrent que la distinction, dans l'esprit des Français, n'est pas claire entre médias publics et privés. Plusieurs facteurs sont avancés pour expliquer ce flou : la publicité sur le service public, l'homogénéité des programmes, ou encore le manque d'indépendance réel ou supposé des médias publics vis-à-vis du pouvoir politique en place. En conséquence, seuls 56 % des Français seraient satisfaits du service public audiovisuel selon ce même sondage. De quoi alimenter les discussions en cours sur la réforme de l'audiovisuel public.

À lire sur Le Figaro [Article payant]


Vous souhaitez nous apporter un complément, rectifier une information ? Contactez la rédaction