Mammon : quand HBO décline une série dans différents pays | InaGlobal

Mammon : quand HBO décline une série dans différents pays

Article  par  Axel SCOFFIER  •  Publié le 23.08.2016  •  Mis à jour le 23.08.2016
HBO Mammon Hongrie
En développant trois versions nationales d’une même série, HBO jongle entre le programme original et le remake.


Sommaire

HBO Mammon HongrieEn 2014, la télévision norvégienne NRK diffusait Mammon, série politico-policière qui suit la trace d’un journaliste plongé dans une affaire de corruption et de scandale financier. Le succès d’audience de la saison 1 et la qualité de son script attirent l’attention du network américain HBO. Implanté en Europe de l’Est depuis 1991, celui-ci se distingue depuis les années 1990 par une stratégie de contenus exclusifs forts, en particulier de séries de fiction, et a donné naissance à certaines des plus grandes séries de l’histoire du genre (Les Sopranos, Deadwood, aujourd’hui Game of Thrones). Cette stratégie de commande de contenus premium pour ses abonnés s’est répandue jusque dans ses antennes extra américaines (HBO America Latina, HBO Europe), qui diffusent les séries phares de la chaîne ainsi que des contenus locaux. En achetant les droits de remake de Mammon à ses producteurs norvégiens, HBO a ainsi lancé en 2015 l’adaptation tchèque de la série, puis sa version polonaise.

Une série nordique noire

Après les séries danoises ou suédoises Millenium, Bron (The Bridge), Äkta Människor (Real Humans), la Norvège est entrée dans le jeu du polar polaire en proposant Mammon à son public national. Le sujet mêle intrigue politique, policière et religieuse, porte un discours sociétal fort tout en jouant sur des effets de suspens et les ficelles de l’enquête journalistique. Le pitch est simple : un journaliste cherche à dévoiler les fraudes d’une multinationale, mais cette opération le compromet vis-à-vis de sa famille. Les thématiques religieuses sont très présentes (Mammon désigne la possession, l’avarice dans le Nouveau Testament), de même que les arcanes du pouvoir économique et politique.
 
Mammon a été commissionnée par la chaîne publique NRK, qui revendique une part de marché de l’ordre de 30 % sur son territoire et produit environ trois drames originaux chaque année, comme Lilyhammer en 2012 (sur un parrain de la mafia italienne new-yorkaise exilé en Norvège), Heavy Water (sur des résistants norvégiens qui sabotent une usine atomique nazie pendant la Seconde Guerre mondiale) ou encore Sommerbaten (une enquête policière à bord d’une croisière). Mammon, qui a coûté un peu plus d’un million d’euros par épisode, a déjà fait l’objet de deux saisons de sept épisodes. Le producteur, NRK Drama, est une filiale du groupe NRK. Les auteurs, Gjermund Eriksen et Vegard Eriksen Stenberg, qui étaient novices dans l’écriture de série, travaillent désormais à une autre série, Aber Bergen.
 
Le goût international pour les séries nordiques noires est tel que ces productions se vendent bien dans leur version originale, et que des droits de remake sont aussi régulièrement achetés pour le marché américain: c’est le cas des séries danoises Forbrydelsen (The Killing) et Bron (The Bridge).
Revenir au sommaire

La stratégie de HBO de localisation des contenus

Pakt HBO PologneLe groupe HBO (Home Box Office) désigne un ensemble de chaînes payantes distribuées sur la câble et le satellite américains. Créé en 1972, il appartient au groupe Time Warner. La chaîne a construit sa stratégie sur la diffusion de contenus exclusifs et de qualité, films de cinéma et séries, et a connu un premier âge d’or à partir de la fin des années 1990 lorsqu’elle diffuse les premières séries comme Oz (1997-2003) ou Les Sopranos (1999-2007).
 
La chaîne a développé ce modèle à l’international, en lançant dès 1991 HBO Latin America Group, qui pilote plusieurs chaînes diffusées au Brésil et dans le reste de l’Amérique latine. Afin de mieux répondre aux attentes du public local, HBO ne se contente pas de diffuser ses séries nord-américaines : elle créé aussi des séries spécifiques pour ces marchés (dans les années 2000, Epitafios et Filho de Carnaval par exemple ; en 2012 Destino: Sao Paolo). Aux États-Unis, une partie de ces contenus alimente même la chaîne HBO Latino, spécifiquement destinée au public hispanophone.
 
HBO opère aussi en Europe depuis 1991, où la chaîne a été d’abord lancée en Hongrie. Sa diffusion a été étendue depuis à 15 pays d’Europe de l’Est, dont la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie, la Roumanie, les Pays-Bas. Là encore, HBO lance des productions originales, qui rencontrent souvent un plus grand succès que certains des meilleurs programmes américains : en 2014, Golden Life pour la Hongrie, Burning Bush en République tchèque.
 
Pakt HBO PologneAvec Mammon, l’opération de HBO est légèrement différente. En achetant un format qui a déjà fait ses preuves ailleurs, elle s’inscrit dans une stratégie d’adaptation qui jongle entre le programme original et le remake. HBO se défend sur ce point d’adopter une stratégie spécifique, mais fait plutôt preuve d’un pragmatisme organique. Pourtant, la technique a déjà été adoptée, avec par exemple l’adaptation de la série israelienne Matay nitnashek (Shall we kiss) pour HBO Hongrie.
 
Mammon va plus loin : en spécifiant la production pour deux marchés distincts, Pologne et République tchèque, HBO accentue la couleur locale des projets, dans la langue de tournage et les référentiels culturels d’une part, dans la géographie de la fiction d’autre part.
Revenir au sommaire

Mammon, Pakt, Mamon : un scénario localisé, des histoires arborescentes

HBO Pakt - PologneMammon existe donc en trois versions différentes, travaillées en parallèle par trois équipes de scénaristes qui ne se sont rencontrées qu’une fois lors d’une réunion préparatoire au début du processus d’écriture. L’adaptation n’a pas besoin de révolutionner le script : les trois pays partagent des racines culturelles proches, notamment chrétiennes, et une histoire commune de conversion au capitalisme dans les années 1990. Cela facilite l’appropriation du matériel narratif commun - en plus du choix d’un genre bien identifié, le polar.
 
Mais plusieurs variations importantes existent dans le traitement de la même histoire : d’une part, les versions HBO sont beaucoup plus sombres, sans doute à cause du public plus mature que peut viser la chaîne au travers du réseau d’abonnés, contrairement aux chaînes en clair qui s’adressent à des audiences tout public en prime time.
 
D’autre part, les histoires sont traitées selon des angles différents : la version tchèque, Mamon insiste davantage sur le drame familial, tandis que la version polonaise, Pakt, axe plutôt ses effets sur le religieux et les rapports entre milieux d’affaires et politique. La localisation des versions passe aussi par une attention portée à l’espace: dans Pakt, Varsovie est un personnage à deux visages, la ville publique, belle et attirante, et celle privée, plus sombre.
 
Surtout, chose originale, si les deux premières saisons des versions tchèques et polonaises se contentent d’adapter, avec des variations, le script initial norvégien, le rythme de production plus soutenu des versions HBO devrait permettre à ses versions de rattraper le Mammon initial, et d’évoluer, à partir de la saison 3, selon une trame narrative propre.
Revenir au sommaire

Le remake contre l’exportation ?

Il demeure que cette stratégie de versioning pose la question du cannibalisme commercial que se font ces versions à l’exportation. Le format norvégien de Mammon a aussi été vendu par DRG à la 20th Century Fox qui a acquis les droits de remake américains. Le distributeur international Beta Films a vendu la série initiale à l’international, y compris en Allemagne, en Autriche et au Royaume-Uni. La question est de savoir si HBO souhaitera vendre ses versions d’Europe centrale à l’international, laquelle la chaine privilégiera, et si ces ventes concurrenceront à terme celles des saisons norvégiennes de Mammon.

--
Crédits photos :
Mammon, République tchèque. HBO, service de presse - tous droits réservés.
Mammon, version tchèque. HBO, service de presse - tous droits réservés.
Marcin Dorociński , acteur interprète du rôle de Piotr Grodecki de la série Pakt (Pologne). Piotr Książek. HBO, service de presse - tous droits réservés.
Pakt, version polonaise
. Piotr Książek. HBO, service de presse - tous droits réservés.
Pakt, Pologne. HBO, service de presse - tous droits réservés.

Revenir au sommaire
Vous souhaitez nous apporter un complément, rectifier une information ? Contactez la rédaction