Pure players : chronique d'une mort annoncée | InaGlobal

Pure players : chronique d'une mort annoncée

Lu sur le web  par  Pauline PORRO  •  Publié le  13.06.2018  •  Mis à jour le 13.06.2018
La fermeture de BuzzFeed France et le licenciement de toute son équipe française a jeté un froid dans le monde des pure players. D'autant plus que d'autres titres, à l'instar de Slate ou Rue89 sont dans des situations critiques. Pourtant, avec des revenus reposant exclusivement sur la publicité et une distribution dépendante des réseaux sociaux, les pure players se sont construit sur un modèle économique fragile. La captation du marché publicitaire par Facebook et Google et le changement d'algorithme de Facebook sont venus porter un coup fatal à ces jeunes médias.

À lire sur Le Figaro [Article payant]


Vous souhaitez nous apporter un complément, rectifier une information ? Contactez la rédaction