InaGlobal veille aux liens | InaGlobal

InaGlobal veille aux liens

Lu sur le web  par  La Rédaction INAGLOBAL  •  Publié le  06.02.2018  •  Mis à jour le 06.02.2018
veille au lien 02 février
Parce que l'information est précieuse et votre temps aussi.
 
Au New York Times, le journaliste s'implique dans le débat local

En mai 2017, le New York Times supprime le poste de public editor, équivalent chez nous de médiateur, personne qui étudie les critiques envoyées par les lecteurs, enquête sur les méthodes des journalistes et publie ses conclusions dans les pages du journal ou sur le web. Celui-ci a été remplacé par le reader center, une entité très réactive composée de plusieurs personnes, qui assure une sorte de relation client pour les productions du quotidien. Récemment, le reader center a commencé à envoyer les journalistes du quotidien animer des débats publics là où ils ont enquêté, en compagnie des témoins qui ont été interrogés dans le cadre des articles. Une initiative intéressante qui tend, dans un sens, à modifier au moins marginalement la responsabilité des journalistes et leur rôle.

À lire sur NiemanLab


Les groupes, le nouveau refuge des médias sur Facebook ?

Entre Facebook et les médias, c'est compliqué. Ces derniers ne sont plus en odeur de sainteté sur la plateforme de Mark Zuckerberg. On sait depuis peu que les contenus publiés par les pages des journaux, radios, télévisions et pure players ne sont plus prioritaires sur les flux d'actualité, passant derrière les publications des amis et de la famille. Les médias sont donc forcés de ruser et d'explorer toutes les fonctionnalités mises à leur disposition pour garder une certaine visibilité sur le service. L'une d'entre elles en particulier retient leur attention : les groupes.

À lire sur le site du Figaro [Article payant]


Le futur des retransmissions sportives se trouve-t-il sur internet ?

Il y a de grandes chances pour que vous regardiez les matchs de la prochaine coupe du monde de football et les jeux olympiques d'hiver à la télévision. Mais il est très probable que dans le futur, de tels évènements sportifs soient diffusés directement sur internet. Les géants du web s'intéressent de près aux droits de (re)diffusion et ont bien souvent les fonds nécessaire pour essayer de les récupérer. La lutte avec les groupes de télévision s'annonce âpre et sanglante. 

À lire sur le site de Variety


L'actu locale, grande gagnante du nouvel algorithme de Facebook ?

Facebook revoit sa stratégie. La plateforme a annoncé il y a peu que le fonctionnement du flux d'actualité, l'une des composantes les plus importantes de son service. Dans un premier temps, Facebook a indiqué que les publications des médias allaient perdre de l'importance au profit des contenus partagés par les amis et la famille des usagers. Puis le réseau social a fait savoir que les utilisateurs allaient voter pour désigner quels médias étaient, selon eux, dignes de confiance. Dernière nouvelle en date : les médias locaux resteront en bonne position dans les flux d'actualité. Du moins aux États-Unis, dans un premier temps.

À lire sur Recode
 
Vous souhaitez nous apporter un complément, rectifier une information ? Contactez la rédaction