10 évènements qui ont marqué l’histoire de YouTube | InaGlobal

10 évènements qui ont marqué l’histoire de YouTube

Article  par  Xavier EUTROPE  •  Publié le 14.02.2018  •  Mis à jour le 15.02.2018
Le 14 février 2005, YouTube est lancé. En treize ans, ce petit site, fondé par trois anciens employés de PayPal, est devenu un géant qui a révolutionné le partage de vidéos sur le web. Retour sur l’histoire du service en dix évènements.

La première vidéo publiée sur YouTube est mise en ligne le 23 avril 2005, soit plus de deux mois après le lancement officiel du service. Elle s’intitule « me at the zoo » (« moi au zoo »). La personne qui l’a mise en ligne n’est autre que Jawed Karim, l’un des co-fondateurs du service. Longue de dix-huit secondes, elle montre le jeune homme, au zoo de San Diego, devant l’enclos des éléphants. On peut l’entendre dire que les animaux derrière lui ont de très longues trompes, ce qui est effectivement le cas. Aujourd’hui, cette vidéo, qui n’a pas beaucoup d’intérêt à part être la première jamais publiée sur la plateforme, cumule plus de quarante-cinq millions de vues, mais elle n’est pas la première à avoir atteint un million de vues.


La première vidéo à dépasser le million de vues
est une vidéo publicitaire. Réalisée par Nike en 2005, elle montre le footballeur Ronaldinho, alors joueur à Barcelone, à l’entraînement. Le sportif brésilien enchaîne les mouvements techniques et les tirs extrêmement précis. La vidéo devient rapidement virale.



Le rachat de YouTube par Google intervient en octobre 2006. Le géant du web débourse alors 1,65 milliards de dollars. La plateforme représente, selon une estimation, près 46 % du marché de la vidéo en ligne. L’objectif de Google à l’époque est alors simple : devenir plus compétitif face à… MySpace. Les acteurs changent, la compétition reste.
 

YouTube lance son programme partenaire
le 3 mai 2007. Certains de ses utilisateurs les plus populaires sont désormais des « partenaires » et peuvent à ce titre prendre le contrôle de la monétisation des contenus qu’ils mettent en ligne sur leur page : ces super usagers peuvent toucher plus de la moitié des recettes publicitaires sur leurs vidéos. La professionnalisation des YouTubeurs pointe son nez. Quelques mois plus tard, en décembre, le programme de partenariat est ouvert à tous. Les usagers français peuvent s’y inscrire dès 2008. Le programme a été récemment modifié, à la suite de nombreuses polémiques autour de YouTubeurs qui ont produit des contenus dérangeants, le cas le plus notable étant celui de Logan Paul, qui avait filmé fin 2017 un cadavre dans la forêt des suicides au Japon.
 
En octobre 2007, YouTube lance un système de détection automatique des contenus (Content ID) qui pourraient contrevenir aux droits d’auteur. Plus de 9 000 partenaires utilisent aujourd’hui Content ID (chiffres YouTube) pour gérer leurs contenus sur la plateforme, dont des labels et des studios de cinéma. Le système permet à ces derniers de monétiser ou de désactiver toute vidéo contenant un ou plusieurs extraits d’œuvres dont ils sont propriétaires et qui auraient été mises en ligne par un tiers sans leur consentement.
 

C’est de Corée que vient la première vidéo à atteindre le milliard de vues sur YouTube. Le clip de Gangnam Style, chanson de l’artiste Psy, mis en ligne le 15 juillet 2012, passe le cap symbolique un peu plus de cinq mois plus tard.


 

YouTube se lance dans le streaming musical
. La plupart des vidéos les plus vues sur YouTube sont des clips. La plateforme est effectivement de plus en plus devenue, au fil des ans, un site de partage de vidéo sur lequel on écoute de la musique. En novembre 2014, YouTube met en place un service de streaming, Music Key. L’objectif avoué est de proposer une meilleure expérience d’écoute sans publicité, que ce soit en tâche principale ou en fond, sur son smartphone, pour 9,99 dollars par mois. Mais le service ne convainc pas : il ne propose à l’écoute tous les contenus disponibles sur YouTube. En 2015, la société relance le service, repensé, sous le nom de « YouTube Red ». En plus de rendre possible l’écoute en fond de toutes les vidéos de la plateforme, il propose des contenus vidéos exclusifs produits par des partenaires.
 

Le premier Youtubeur français à avoir atteint les 10 millions d’abonnés
 est Cyprien au début du mois de décembre 2016. Il a été suivi moins d’un an après par Norman Thavaud. Il aura fallu à peu près dix ans à la chaîne de Cyprien pour atteindre ce chiffre, contre un peu moins de sept ans pour Norman. Mais tous deux sont bien loin du rythme de croissance de la chaîne de Logan Paul. L’américain, qui avait auparavant connu le succès sur Vine, a franchi en 2017 la barre des 10 millions d’abonnés moins d’un an après s’être lancé sur YouTube.
 

La vidéo la plus vue de tous les temps sur YouTube 
est actuellement Despacito, qui culmine à près de 5 milliards de vues sur YouTube. Le clip de la chanson de Luis Fonsi et Daddy Yankee a connu une croissance impressionnante : mise en ligne le 12 janvier 2017, elle a atteint le milliard de vues en à peine plus de trois mois et a dépassé les trois milliards en 203 jours. La deuxième vidéo la plus vue de tous les temps, mise en ligne en 2015, est le clip de See You Again, chanson de Wiz Khalifa, qui comptabilise à ce jour 3,4 milliards de vues.




YouTube se lance dans les stories… ou presque. Avec Reels, fonctionnalité lancée en novembre 2017, YouTube permet aux usagers de créer des stories, format popularisé par Snapchat et repris par la suite par Instagram puis Facebook, même si la société précise bien qu’il ne s’agit pas exactement de la même chose. Pour l’instant, l’outil n’est ouvert qu’aux usagers ayant plus de 10 000 abonnés ; il permet aux créateurs d’établir un lien plus direct avec leur communauté, à côté de leurs productions habituelles.
 
Au fil des ans, YouTube a su s’imposer comme l’une des plus gros sites du web actuel. En juin 2017, 1,5 milliards de personnes se rendaient chaque mois sur sa plateforme. Elle a su de plus s’adapter aux usages : les utilisateurs regardent plus d’une heure de vidéo par jour sur YouTube avec leur smartphone. Mais YouTube doit faire face à la concurrence de services de streaming comme Netflix, mais aussi celle des réseaux sociaux, comme Facebook, qui a lancé sa propre plateforme dédiée à la création de vidéos originales (Watch). Il est compliqué de dire aujourd’hui qui sortira vainqueur de ce combat. Rendez-vous dans deux ans, pour le quinzième anniversaire de YouTube pour faire un nouveau point… si YouTube est toujours là.

--
Crédit : tolgart/iStock


Vous souhaitez nous apporter un complément, rectifier une information ? Contactez la rédaction