Les acteurs traditionnels de la télé bientôt relégués au second plan ?

Lu sur le web  par  Alexandre FOATELLI  •  Publié le  27.06.2017  •  Mis à jour le 27.06.2017
Depuis quelques années, les chaînes de télévision doivent faire face plus seulement à la concurrence entre elles, mais aussi à celle des opérateurs OTT (Netflix, Amazon), des réseaux sociaux (YouTube, Facebook, Snapchat) et des opérateurs télécoms (SFR). Ces nouveaux entrants disposent de moyens financiers leur permettant d’investir dans les contenus qualitatifs, principalement dans le sport, le cinéma et les séries, ce qui leur garantit d’attirer des clients. Avec des bases de consommateurs gigantesques (100 millions d’abonnés à Netflix, deux milliards d’utilisateurs de Facebook) les nouveaux venus peuvent amortir leurs investissements. Freinées par l’érosion de leurs moyens et par les règles encadrant l’audiovisuel, les chaînes commencent à nouer des partenariats comme France Télévisions et la télévision italienne RAI pour produire des programmes à l’échelle européenne.
 
À lire sur Le Figaro

Vous souhaitez nous apporter un complément, rectifier une information ? Contactez la rédaction