Climat et environnement dans les JT

Article  par  Ina STAT  •  Publié le 01.12.2015  •  Mis à jour le 18.12.2015
éolienne sous l'orage
Comment les chaînes de télévisions parlent-elles du climat ? Ina STAT a analysé le traitement des thématiques environnementales dans les  journaux télévisés.

Sommaire

À l’occasion de la COP21, Ina STAT revient sur le traitement des enjeux climatiques et environnementaux depuis 2011, année marquée par la catastrophe de Fukushima. Exceptionnellement, l’analyse des JT des chaînes historiques est complétée par des focus sur les JT des chaînes d’info en continu et sur les magazines.

 L’environnement est traité sous un angle alarmiste  Dans les JT, l’environnement est d’abord traité sous un angle alarmiste et spectaculaire, puisque plus de la moitié des sujets (52 %) sont consacrés aux catastrophes climatiques et environne- mentales. C’est ensuite la météo et ses aléas, sujet inépuisable, qui attire l’attention des rédactions.

Les différentes régions du monde sont traitées de manière très inégale, puisque l’attention des JT se concentre sur les pays du Nord (France, Japon, États-Unis), tandis que les pays du Sud, pour lesquels les questions environnementales et climatiques représentent pourtant un enjeu crucial, sont beaucoup moins traités. Les indicateurs Ina STAT + permettent de distinguer différents profils de chaînes : sur les chaînes d’info en continu, le pic d’intérêt de 2011 s’est révélé éphémère. Parmi les chaînes hertziennes, Arte se distingue, car la place de l’environnement, faible dans le JT, est très importante dans les magazines d’information.

Visibilité croissante des catastrophes environnementales et climatiques

Thématique environnement dans JT français de 2001 à 2014
Entre 2011 et 2014, la rubrique Environnement reste relativement stable dans les JT : on recense 5 675 sujets, soit en moyenne 1418 sujets par an (contre 1300 entre 2001 et 2010) et 3,8 sujets par jour (contre 3,5 entre 2001 et 2010). En 2011, avec les conséquences écologiques du tsunami au Japon, la rubrique culmine avec 1 598 sujets, pour repasser ensuite sous la barre des 1 500 sujets annuels. Mais les questions environnementales peuvent également être repérées au sein de la rubrique Catastrophes, dans laquelle sont comptabilisés les accidents climatiques et naturels les plus destructeurs (tempêtes, cyclones, crues, inondations, orages, incendies, avalanches...). Ils représentent 60,7 % de cette rubrique. Ainsi, entre 2011 et 2014, ce sont au total 11 096 sujets qui ont traité du climat, de l’environnement et du développement durable, soit en moyenne 7,6 sujets par jour, ce qui représente 8,25 % de l’offre globale des JT.
Revenir au sommaire

Évolution des thématiques

Sur ces 11 096 sujets, 70,7 % relèvent des catastrophes climatiques (5789 sujets), de la météo ou d’autres sujets liés au climat (2 044 sujets). 2013 est l’année de la plus forte médiatisation de ces questions, avec 2 386 sujets. En France, l’épisode neigeux du 1er trimestre et lesintempéries de mai et juin ont totalisé 762 sujets, et le typhon Haiyan aux Philippines a fait l’objet de 117 sujets en novembre. Les sujets sur la pollution et ses dommages (1 331 sujets, soit 12 %) ont connu un pic en 2011 (670 sujets). Cela renvoie à l’accident à la centrale nucléaire de Fukushima et à ses suites (392 sujets), mais aussi aux thèmes de la mauvaise qualité de l’air dans les grandes villes françaises, ou de la pollution aux algues vertes en Bretagne. Viennent ensuite les problématiques de l’énergie et des ressources naturelles (912 sujets, 8,4 %). Leur traitement s’intensifie en 2011 (358 sujets) avec les questionnements post-Fukushima sur la sécurité des centrales nucléaires et l’amorce de réflexion sur la transition énergétique. Sur les 4 années étudiées, 1 015 sujets mentionnent l’énergie nucléaire, contre 137 pour les énergies renouvelables. La protection de la nature et la biodiversité représentent 5 % de la thématique (568 sujets). Le pic de 2014 correspond à la mobilisation contre le barrage de Sivens.

En ce qui concerne les animaux, la seule thématique qui se détache est celle des attaques de requins (53 sujets sur la période)... Enfin, 4 % des sujets décrivent les initiatives en matière de qualité de la vie, d’urbanisme et de développement durable.
Revenir au sommaire

Surreprésentation des pays du Nord

Avec 7 607 occurrences entre 2011 et 2014 (68,6 % de l’ensemble), la France est le pays le plus traité - de ce point de vue, la thématique Climat-Environnement ne se distingue pas des autres. Les États-Unis suivent avec 7,1 % des sujets, majoritairement à cause des catastrophes qui se succèdent : tornades meurtrières, ouragans, comme Sandy (117 sujets pour le mois d’octobre 2012), incendies gigantesques, notamment dans le Colorado ou en Californie...En 3e position (6,2 %), le Japon est mentionné notamment dans 559 sujets de la catégorie Pollution suite à la catastrophe de Fukushima. L’Allemagne (2 %) fait surtout parler d’elle dans la catégorie Énergie et ressources naturelles (143 sujets) pour son annonce de l’abandon programmé du nucléaire. Océans et mers apparaissent en 5e position (1,8 %). Ils sont associés à la catégorie Climat-Météo-Catastrophes dans 86 sujets et à la catégorie Pollution dans 67. Les Philippines, avec une succession de typhons, la Thaïlande et l’Australie, pour les inondations de 2011, la Somalie pour la sécheresse de 2011, mais aussi divers pays européens, sont présents presque exclusivement en raison d’intempéries et d’épisodes météorologiques extrêmes. En dehors des catastrophes, la Chine est mentionnée dans 39 sujets concernant la pollution, la Russie fait l’objet de 14 sujets consacrés à l’énergie et le Brésil est cité dans 13 sujets Protection de la nature et biodiversité.
Revenir au sommaire

Climat et environnement sur les chaînes d’info en continu

Ina STAT + propose des indicateurs complétant l’analyse des JT des chaînes historiques. Ce trimestre, deux autres cor- pus sont analysés : les JT du soir des chaînes d’information en continu et les magazines d’information (hors JT) des chaînes historiques.

sujets environnement Jt chaînes info en continuSur 2011-2014, ce sont LCI et, secondairement, BFM TV qui abordent le plus ces questions (avec respectivement 530 et 435 sujets), contre 287 seulement pour France 24. Mais sur ces deux chaînes, le traitement de l’environnement connaît un pic en 2011 (354 sujets à elles deux) puis revient à un niveau comparable à celui des autres (87 sujets en 2014 sur BFM, LCI et iTélé ; 83 sujets sur France 24).

Une analyse plus précise de la rubrique montre des différences dans les angles choisis : si, sur toutes les chaînes, ce sont les thématiques « nucléaire » et « politique énergétique » qui priment, BFM est la chaîne qui accorde le moins d’attention au thème du « climat » (qui apparaît seulement en 43e position du classement des tags, alors qu’il est 27e sur France 24).

Revenir au sommaire

Climat et environnement dans les magazines

sujets environnement magazines hertzienEn dehors du JT, sur les chaînes hertziennes, quelles sont les émissions dans lesquelles les questions environnementales sont le plus traitées ?
Même si l’on enlève le magazine spécialisé Globalmag : un jour sur la planète (diffusé chaque jour sur Arte en 2011), les émissions d’Arte et de France 5 se distinguent avec C dans l’air (165 sujets), Le blogueur (73), Échappées Belles (63) et Arte reportage (50). Les chaînes historiques, tous magazines confondus, ont consacré 1 515 sujets à ces questions sur la période 2011-2014.





Retrouvez cette édition d'Ina STAT dans
L'instant M de Sonia Devillers






Retrouvez tous les Ina STAT
Méthodologie
--
Crédit photo :
Éolienne par gros temps. Fredart / Flickr



Revenir au sommaire
Vous souhaitez nous apporter un complément, rectifier une information ? Contactez la rédaction