Obligation de service public sur les ondes norvégiennes

Article  par  Claire KERHUEL  •  Publié le 10.02.2011  •  Mis à jour le 10.02.2011
[ACTUALITÉ] Les deux stations commerciales nationales norvégiennes P4 et Radio Norge ont toutes deux été épinglées par l’Autorité des Médias (Medietilsynet) au mois de janvier 2011.

Chaque année, l’Autorité de régulation des médias en Norvège publie un rapport sur le respect des obligations de service public par les médias nationaux. Le rapport rendu en juin 2010 soulignait que Radio Norge et P4 n’honoraient pas leurs obligations. De plus, un audit des programmes de la station en 2009 avait démontré que Radio Norge ne respectait pas la diffusion de contenus à destination de la jeunesse comme l’exigeait sa licence. En effet, sa grille de programmes ne disposait pas de forum de débat sur les questions d’environnement familial, d’éducation, de santé physique et mentale, de sexualité, de technologie et de musique. L’étude des programmes a également montré l’importance accordée à la diffusion de musique (75 %) au détriment de contenus éditoriaux destinés à un public adolescent.
 
C’est pourquoi l’Autorité de régulation des médias a condamné Radio Norge à lui verser une amende de 250 000 NOK (environ 32 000 €). La possibilité pour l’Autorité des Médias d’imposer des sanctions est très récente et c’est la première fois qu’un média écope d’une condamnation financière. La radio concurrente, P4, a quant à elle reçu une mise en garde sur ses obligations de service public en matière de programmes consacrés à la nature, la science, la médecine et la santé.
 
Le paysage radiophonique norvégien est constitué du groupe médiatique public NRK avec trois stations P1, P2, P3, et des deux stations commerciales Radio Norge et P4. Jusqu’en 1992, les radios commerciales n’étaient pas autorisées. C’est en 1993 que la première d’entre elles vit le jour : P4, financée par la publicité et détenue par le groupe suédois Kinnevik. Dix ans plus tard, une autre radio commerciale est venue concurrencer la station : Radio Norge détenue par l’entreprise allemande ProSiebenSat. Les candidatures de Radio Norge et P4 pour l’obtention d’une licence de diffusion avaient été retenues parce qu’elles proposaient une ligne éditoriale et une grille spécifique de programmes proposant des contenus à destination de la jeunesse et de la communauté scientifique.
 
Or, le dossier de candidature engage la station. La licence obtenue pour une période de dix ans (2004-2013) implique, en effet, le respect des propositions de programme inclues dans la candidature. P4 et Radio Norge devront à l’avenir respecter leurs engagements.

Elles ont, à présent, toutes deux l’opportunité de faire appel de la décision auprès du ministère des Affaires culturelles.
 

---
Crédit photo : logo de Medietilsynet (avec l'autorisation de Live Nermoen, conseillère à l'Autorité des Médias)
 
 
Vous souhaitez nous apporter un complément, rectifier une information ? Contactez la rédaction