Visibilité des fake news, un phénomène surévalué?

Lu sur le web  par  Pauline PORRO  •  Publié le  06.02.2018  •  Mis à jour le 06.02.2018
La fréquentation et le temps passé sur les sites émetteurs de fake news seraient-ils surestimés? C'est en partie la conclusion d'une étude du Reuters Institute qui démontre que ces derniers demeurent largement moins populaires que les principaux sites d'informations. Se basant sur les données disponibles en France et en Italie, les chercheurs montrent cependant que cet écart entre sites de désinformation et médias de référence s'estompe lorsque l'on compare le niveau d'interractions sur Facebook généré par leurs contenus respectifs.

À lire sur Reuters Institute


Vous souhaitez nous apporter un complément, rectifier une information ? Contactez la rédaction