Plaidoyer pour un encadrement des géants du web

Lu sur le web  par  Pauline PORRO  •  Publié le  02.11.2017  •  Mis à jour le 02.11.2017
Alors que Facebook vient d'enregistrer un bond de 79% de ses profits trimestriels, Twitter, Facebook et Google sont actuellement entendus par le Congrès américain pour leur rôle dans l'affaire des ingérences russes lors des dernières élections présidentielles. Déjà montrées du doigt pour leur manque de réactivité face à l'activisme de Daech sur leurs réseaux, leur audition devant les élus américains montre l'incapacité de ces plateformes à s'auto-réguler. Un ancien ingénieur de Google et un chercheur de Data for Democracy plaident pour une nouvelle réglementation contraignante face aux géants du web et pour l'instauration d'une agence indépendante capable de contrôler leurs agissements et d'engager leur responsabilité.

À lire sur Politico

Vous souhaitez nous apporter un complément, rectifier une information ? Contactez la rédaction