La censure de l’audiovisuel chinois s’étend à Internet

Lu sur le web  par  Alexandre FOATELLI  •  Publié le  04.07.2017  •  Mis à jour le 04.07.2017
Depuis un mois, les autorités de régulation chinoises ont fermé des sites de célébrités, restreint les contenus qui pouvaient être postés et suspendu le streaming en ligne, pour lutter contre des contenus jugés inappropriés. Vendredi dernier, une association affiliée au gouvernement a fait circuler une nouvelle réglementation imposant que tous les contenus audiovisuels (films, documentaires, sport, programmes éducatifs) soient visionnés par deux « auditeurs » pour s’assurer que ceux-ci adhèrent aux valeurs du socialisme. Les thématiques comme l’addiction à la drogue ou l’homosexualité sont considérés comme inappropriées. Alors qu’Internet restait une aire plus permissive, la censure se fait de plus en plus prégnante depuis l’année dernière et l’appel de Xi Jinping à plus de contrôle. Les contenus de divertissement sont particulièrement visés par le gouvernement, qui estime que ceux-ci font perdre aux citoyens chinois leur esprit révolutionnaire.
 
À lire sur Reuters
Vous souhaitez nous apporter un complément, rectifier une information ? Contactez la rédaction