Jeux vidéo, IA et data : les ingrédients de la guerre du futur

Lu sur le web  par  Alexandre FOATELLI  •  Publié le  14.03.2017  •  Mis à jour le 14.03.2017
William Roper, qui dirige le Strategic Capabilities Office (SCO) au sein du ministère de la défense américaine, s’est exprimé lors du festival SXSW à Austin. Durant son exposé, William Roper a notamment expliqué que l’armée américaine s’inspire du jeu vidéo. Des systèmes de réalité augmentée permettant de marquer un ennemi ou d’afficher une mini carte est par exemple en réflexion. L’intelligence artificielle est également amenée à prendre de plus en plus de place, en particulier via les drones qui sont de plus en plus autonomes et capables de travailler en équipe, sous la supervision d’un seul opérateur humain. William Roper souhaite aussi que le Pentagone prenne la mesure des atouts que constituent les données et leur analyse. L’automatisation de l’armée repose principalement sur l’analyse de grandes quantités de données pour devenir plus performants.
 
À lire sur Le Monde
Vous souhaitez nous apporter un complément, rectifier une information ? Contactez la rédaction