InaGlobal veille aux liens

Lu sur le web  par  La Rédaction INAGLOBAL  •  Publié le  01.01.1970  •  Mis à jour le 13.10.2017
NETFLIX CANADA INVESTISSEMENT GAFA LA VEILLE AUX LIENS
Parce que l'information est précieuse et votre temps aussi.

 
Les playlists, concurrentes redoutables des radios musicales
 
Les playlists mises en avant par les services de streaming musicaux concurrencent les radios musicales. Ce n'est pas un mystère, les plateformes comme Deezer ou Spotify attirent vers elles de nombreuses personnes qui, séduites par leurs catalogues gigantesques, délaissent les disques et les transistors. La présence de nombreuses listes de morceaux, parfois personnalisées grâce à des algorithmes mais surtout créées par des curateurs avertis et réactifs, est un élément qui agrave encore un peu plus le désavantage des acteurs de la FM. Ceux-ci peuvent moins facilement modifier leur programmation et s'adapter aux désirs des publics, qui trouvent leur bonheur sur les services numériques.
 
À lire sur le site des Echos
 
 
La moitié des revenus sur mobile de Libération viennent d'Instant Articles
 
Instant Articles, le service mis en place en 2015 par Facebook, ne convainc pas les médias. Ils ont été nombreux à utiliser la fonctionnalité pour diffuser leurs contenus avant de la délaisser voire de l'abandonner carrément, comme le Monde et le Figaro en France et le Guardian au Royaume-Uni. Mais au moins un quotidien y trouve son compte : Libération. Le journal récolte la moitié de ses revenus publicitaires sur mobile à travers Instant Articles
 
À lire sur Digiday
 
 
Le CNC va aider une centaine de projets de vidéastes web par an
 
Deux millions d'euros. C'est la valeur annuelle du fond mis en place par le CNC pour aider la création de contenus vidéos sur le Web. Elle ne concernera pas que les YouTubeurs mais bien tous les créateurs, qu'ils mettent en ligne leur production sur YouTube, Dailymotion ou même Facebook.
 
À lire sur le site du Monde
 
 
Le monde physique, nouveau marché chéri de la Silicon Valley
 
Le virtuel ne suffit plus aux grandes entreprises du net. Google, Facebook, Amazon, Microsoft ainsi que quelques autres, créent leur propre matériel, suivant le modèle d'Apple. Ces sociétés ne se focalisent ainsi plus seulement sur le développement de logiciel mais réflechissent à faire naître leur propre assistant personnel, leur téléphone portable maison ou même des dispositifs de réalité virtuelle.

À lire sur Les Echos
 
 
Le nouveau système de publicité de Facebook pour la vidéo ne rapporte pas
 
Il y a quelques mois de cela, Facebook a commencé à tester un nouveau système publicitaire auprès des éditeurs de contenus et des annonceurs. Celui-ci fait apparaître les annonces pendant les Facebook live et au milieu des vidéos natives. Le réseau social souhaite augmenter le poids de la vidéo sur sa plateforme. Mais les revenus générés à travers ce nouveau mécanisme sont très faibles, ce qui ne risque pas d'inciter les producteurs de contenu à transformer leur modèle.
 
À lire sur Digiday
 
 
Le Financial Times parie sur la synthèse vocale pour ses articles
 
Le futur sera vocal. En tout cas, c'est ce que semble penser le Financial Times. Le quotidien économique britannique convertit une partie de ses articles en audio grâce à un système de synthèse vocale d'Amazon. L'un des objectifs de cette décision : rendre disponible le contenu du site aux usagers disposant des assistants personnels comme Alexa ou Google Home.

À lire sur Digiday
 
 
En cinq ans, Netflix va investir au moins 400 millions de dollars au Canada

Netflix continue de travailler sur la production de contenus spécifiques à différents marchés à travers le monde. Le service a ainsi annoncé qu'il allait investir 400 millions de dollars au Canada dans la création de contenu taillés pour le pays, en français et en anglais, avec l'aide de créatifs locaux.

À lire sur Variety

Vous souhaitez nous apporter un complément, rectifier une information ? Contactez la rédaction