L’essor du support vidéo sur Internet

Article  par  Cédric COUSSEAU  •  Publié le 09.10.2010  •  Mis à jour le 13.10.2010
La consommation de la vidéo en ligne est en pleine croissance et n'est plus seulement l'apanage des plateformes traditionnelles comme YouTube. Facebook tire désormais son épingle du jeu.

Sommaire

14h de vidéo consommée par mois

La vidéo a le vent en poupe sur Internet selon plusieurs études publiées fin septembre par ComScore, un spécialiste des mesures sur Internet. Aujourd’hui, 8 internautes sur 10 consulteraient des vidéos et le support devrait générer la moitié du trafic sur le net d’ici 2012.

D’ores et déjà, les internautes américains auraient consommé pour le seul mois d’août près de 14 heures de vidéo. Google avec sa plateforme leader, YouTube, capte l’essentiel du temps de consultation avec 4,5 heures et de l’audience avec 146,2 millions de visiteurs uniques (VU) sur un total de 177,6 toutes plateformes confondues. Depuis février de la même année, Google a gagné près de 13 millions de VU. 

Derrière lui, Facebook signe une performance intéressante en passant de la septième à la seconde place avec 58,6 millions de VU. Le site déloge ainsi Yahoo! (54 VU) relégué en troisième position. Cette progression montre le pouvoir de la recommandation et du partage sur le réseau social. En août, ses membres auront consommé près de 20 minutes de vidéo en ligne.

Revenir au sommaire

+99 % pour la télévision visionnée sur les mobiles

Cet usage profite au web mais aussi à l’Internet mobile selon une autre étude de ComScore révélant que le nombre de personnes ayant consulté des vidéos mais aussi des programmes de télévision sur un téléphone portable a augmenté de 66 % en un an au sein des cinq pays les plus riches de l’Union européenne. La VOD (« video on demand ») a elle progressé de 99 % et la télévision diffusée en direct de 70 %.

"Les propriétaires des smartphones sont très clairement ceux qui soutiennent la consommation de vidéos sur mobile et cette tendance devrait se renforcer alors que le nombre de smartphones lancés sur le marché ne cesse de croître", commente ainsi sur le site de ComScore Blandine Silverman, sa responsable Développement Activités mobiles.

Ce succès de la vidéo s’explique aussi par un nombre croissant de contenus diffusés sur les plateformes. La démocratisation du matériel audiovisuel et les caméras, qui équipent désormais la majorité des téléphones mobiles, permettent à tout un chacun de produire ses propres vidéos. YouTube estime que 24 heures de vidéos sont uploadées chaque minute sur sa plateforme. A ces contenus « amateurs », s’ajoutent désormais ceux des professionnels médias qui investissent de plus en plus ces plateformes pour proposer aux internautes de revoir à leur gré leurs programmes faisant d’elles des sites de VOD et de télévision de rattrapage (« catch-up tv »).

Revenir au sommaire
Vous souhaitez nous apporter un complément, rectifier une information ? Contactez la rédaction