Baidu vs Qihoo 360 : la guerre est déclarée

Article  par  Jennifer ROUSSE-MARQUET  •  Publié le 18.09.2012  •  Mis à jour le 18.09.2012
[ACTUALITÉ] Le 16 août 2012, le géant chinois du software Qihoo lançait son moteur de recherche Qihoo 360. La guerre avec le leader Baidu était lancée.

En juillet 2012, la Chine comptait 530 millions d’internautes d’après le China Internet Network Information Center, nombre qui a presque doublé en 4 ans[+] Note298 millions d’internautes en 2008.X [1]. En tant que leader du marché des moteurs de recherche, Baidu avec ses 78,6 % de parts de marché en Chine[+] NoteChiffres au deuxième trimestre 2012, mesurés en termes de ventes, selon Analysys.X [2] n’avait pas eu affaire à de réel concurrent depuis 2010, date à laquelle Google a fermé la version chinoise de son site Google.cn. Le site redirige depuis les internautes vers ses serveurs à Hong Kong et conserve 15,7 % de parts de marché dans le pays. Sogou, autre moteur de recherche occupait au second trimestre 2012 la troisième place avec 2,9 % de parts de marché.
 

Qihoo 360 Technology Co. est une société spécialisée dans les anti-virus et les logiciels de sécurité, et qui possède ses propres navigateurs Internet regroupant 270 millions d’utilisateurs. Son nouveau moteur de recherche est devenu par défaut celui de ses navigateurs, un service jusque-là assuré par Google qui devrait donc logiquement voir son trafic diminuer. Pour Qihoo, cette incursion dans le marché des moteurs de recherche répond à une volonté de la société de fournir plus de choix aux consommateurs et de s’élever comme alternative au géant Baidu qui détient le monopole incontesté en Chine.
 
 
Mais les parts de marché de Qihoo en septembre 2012 sont estimées par Hitwise à 10 %, score plus qu’honorable à peine un mois après son lancement, même si cette augmentation du trafic doit très probablement trouver sa source dans le nombre d'utilisateurs des navigateurs de Qihoo. D’après Tian X. Hou, fondateur de T.H. Capital LLC à Beijing, le service de recherche de Qihoo fonctionne bien et est similaire à Baidu et Google, « si ce n’est meilleur ».
 
La réponse de Baidu à ce lancement n’a pas tardé : le géant s’est tout d’abord étonné des résultats de recherche de Qihoo qu’il a jugé étrangement similaires aux siens. Par la suite, les recherches faites depuis Qihoo concernant des services et produits en lien avec Baidu ont commencé à renvoyer vers la page d’accueil de Baidu.
 
D’autre part, d’après Marbridge Consulting, quatre grandes sociétés de sécurité chinoises auraient demandé à leurs employés de désinstaller Qihoo 360 de leurs ordinateurs pour des raisons de confidentialité et de sécurité. Il s’agirait plutôt d’un signe d’allégeance de ces sociétés à Baidu, dont elles sont proches, même si officiellement la direction de Baidu nie toute demande de ce type. 
 
En réponse à cette attaque, Qihoo a accusé Baidu d’affecter l’expérience des utilisateurs et a supprimé de sa page de navigation tous les services gérés jusque-là par Baidu pour les remplacer par ses services ou des services concurrents. En effet, Qihoo ne possède pas - pour le moment ? - les technologies en interne pour proposer par exemple ses propres services de recherche de cartes ou de MP3. Ces dernières sont donc maintenant gérées par Mp3.sogou.com, les recherches d’actualités (News) renvoient vers News.so.360.cn, les recherches de cartes (Maps) sont gérées par Google Maps et les réponses (Answers) renvoient vers qihoo.com/wenda.
 
Qihoo n’en est pas à sa première campagne de guerre contre un concurrent. En 2010 déjà, Qihoo était entré publiquement en conflit avec Tencent, la plus grande société Internet de Chine qui gère la fameuse plateforme de messagerie instantanée QQ. La dispute concernait alors de prétendues atteintes à la vie privée, les deux sociétés bloquant mutuellement leurs produits. En novembre 2010, le ministère chinois de l’Industrie et des Technologies de l’Information avait du intervenir en demandant aux deux entreprises de s’excuser publiquement et de mettre un terme à cette dispute, intervention renouvelée cette année à l’attention justement de Qihoo et Baidu. 
 
Cependant, avant de détrôner le géant Baidu, Qihoo a encore du chemin à parcourir. Les principaux utilisateurs de Qihoo sont les usagers de ses navigateurs. L’entreprise va devoir mettre l’accent sur la construction de ses canaux de vente et se faire un nom en tant que moteur de recherche. 
 
Mais cette arrivée de Qihoo sur le marché devrait en revanche inquiéter plus sérieusement Sogou.
 

Ce moteur de recherche en langue chinoise développé par le portail Internet Sohu.com Inc a en effet un modèle de profit similaire à celui de Qihoo. Sogou n’a pas pour le moment pris ouvertement part à la dispute en court, et n’a d’ailleurs aucun intérêt à la faire : si Baidu ou Qihoo 360 décidait de supprimer les services de Sogou de leurs résultats de recherche, la firme en serait durement impactée. 
 
De son coté, Baidu va devoir faire face à un nouveau concurrent de taille : les deux sites de vidéo les plus populaires en Chine Youku et Tudou viennent en effet de fusionner. Reste donc à voir si les internautes chinois resteront fidèles à leur moteur de recherche favori.

--
Crédits photos :
- Image principale : eviltomthai - flickr
- Captures d'écran des sites de Baidu, Qihoo et Sogou
  • 1. 298 millions d’internautes en 2008.
  • 2. Chiffres au deuxième trimestre 2012, mesurés en termes de ventes, selon Analysys.
Vous souhaitez nous apporter un complément, rectifier une information ? Contactez la rédaction