Universal Music à l’assaut de la Chine… avec l’aide de Tencent

Lu sur le web  par  Alexandre FOATELLI  •  Publié le  18.05.2017  •  Mis à jour le 18.05.2017
À l’instar de ses concurrents Sony Music et Warner Musice, Universal Music Group veut conquérir le marché chinois avec l’appui du géant local des réseaux sociaux, des jeux ou encore de l’e-commerce, Tencent. La filiale de Vivendi, leader de l’industrie musicale, a passé un accord avec le conglomérat des médias qui permet à ce dernier de diffuser le catalogue Universal sur ses plateformes de streaming. Tencent Music Entertainment, la filiale dédiée à ce secteur, va également développer avec Universal une filiale des studios d’Abbey Road afin de faire émerger des talents locaux grâce au savoir-faire de la major. Le marché chinois de la musique a crû de 20 % en 2016, à 202 millions de dollars, encore loin du potentiel qu’offre le pays. 96 % des revenus proviennent du numérique.
 
À lire sur Les Échos
Vous souhaitez nous apporter un complément, rectifier une information ? Contactez la rédaction