Ecinema surfe sur la mode des films qui ne sortent pas au cinéma

Lu sur le web  par  Alexandre FOATELLI  •  Publié le  18.05.2017  •  Mis à jour le 18.05.2017
Alors que l’ouverture du festival de Cannes connaît la polémique suite à la sélection de deux films produits par Netflix et qui ne sortiront dans aucune salle de cinéma, une nouvelle plateforme de diffusion de films inédits va être dévoilée à Cannes le 20 mai. Fondé par trois Français issus de la télévision (Frédéric Houzelle), du e-commerce (Roland Coutelas) et du cinéma (Bruno Barde), Ecinema proposera des sorties numériques chaque vendredi, soit 52 films inédits par an. Chaque film sera disponible douze semaines. Selon Bruno Barde, directeur de Public Système Cinéma qui pilote plusieurs festivals (Marrakech, Deauville, Gérardmer, Beaune), il existe bon nombre de films présentés dans les festivals qui ne sortent pas en salles. Ecinema se rêve en galerie du septième art, en montrant des films asiatiques sous-représentés, mais aussi des créations européennes et américaines plus confidentielles. Ecinema envisage aussi de soutenir la création, en choisissant chaque année une poignée de réalisateurs qui recevront un budget d’1,5 million d’euros. Les tickets seront vendus à 5,99 euros ou à 4,99 euros s'ils sont achetés jusqu’à la veille de la sortie. Un passe liberté à 9,99 euros par mois sera aussi proposé.
 
À lire sur Le Monde
Vous souhaitez nous apporter un complément, rectifier une information ? Contactez la rédaction